dimanche 3 mai 2015

Ralentir - Slow Ménage #3 : tout nettoyer dans la maison et la recette du nettoyant multi-usages.

Consommer moins mais mieux s'applique aussi à l'entretien de la maison. Voici la nouvelle panoplie ménage que nous avons adoptée à la maison : simple, efficace, très peu coûteuse et sans danger pour notre santé et pour l'environnement. 

Jusqu'à récemment, nous avions à la maison de nombreux produits d'entretien : des gels WC, des pschitt salle de bain, des pschitt cuisine, du pschitt à carreaux,  du nettoyant pour four, de la poudre à récurer, des pastilles de javel, du pschitt anti-poussières, j'en passe et des meilleurs.... Nous nous laissions bercer par le chant des sirènes du marketing qui nous promettaient des produits faisant tout le boulot pour nous, laissant une bonne odeur de propre et le sentiment du devoir accompli.

Mais voilà :


- Ces produits soi-disant miraculeux présentent des risques sur le long terme pour ceux qui vivent dans la maison dans laquelle ils ont été utilisés. En effet, ils libèrent des Composés Organiques Volatils (COV) qui peuvent s'avérer cancérigènes ou irritants, provoquer des brûlures, des allergies ou des gênes respiratoires. Ces COV se combinent éventuellement avec les autres gaz présents dans la maison (émanant des meubles, des peintures, des appareils électroménagers...) pour créer de nouvelles substances, elles aussi problématiques. Une étude de 2013 (voir ici l'article de Sciences et Avenir qui la résume ) a montré que 91% des produits d'entretien testés émettaient du formaldéhyde, reconnu cancérigène certain par le Centre International de Recherche sur le Cancer. Ce niveau de pollution de l'air intérieur est tel que l'on dit désormais que l'air que nous respirons dans nos logements est souvent plus pollué que l'air que l'on respire à l'extérieur... même si on habite à Paris!!
- Ils présentent des risques encore plus forts pour ceux qui utilisent ces produits, car ils les touchent ou les inhalent en les mettant en œuvre. Les risques sont donc considérablement augmentés pour les professionnels du nettoyage, ou pour ceux qui sont un peu maniaques...
- Ils polluent la planète (l'eau de javel, par exemple, a un impact dévastateur sur l'environnement et nous n'avons pas besoin, sauf pathologies spécifiques graves, d'un habitat complètement aseptisé).
- Enfin, ces produits coûtent cher. Les lessiviers qui nous vendent ces produits ont été les pionniers du marketing et continuent à décliner des gammes aussi larges et profondes que possible, à segmenter à outrance le marché : il nous ont fait prendre l'habitude d'avoir un produit spécifique pour chaque usage : un nettoyant cuisine ET un nettoyant salle de bain par exemple. Chacun est dûment identifié et destiné à une pièce et pas à l'autre. Pourtant, on a besoin du même produit dans les deux pièces. Ce sont toutes les ficelles marketing qui ont rempli nos placards de produits d'entretien de toutes sortes et les mêmes ficelles qui font que nous en achetons souvent de nouveaux sans même avoir fini les anciens, dont les fonds encombrent les placards. Surtout, cette segmentation permet de vendre ces produits plus chers.

Pour toutes ces raisons, nous avons décidé de changer nos habitudes.



Nous utilisons désormais 3 produits pour faire tout le ménage de la maison : du vinaigre blanc, du savon noir et du bicarbonate de soude (= de sodium). Il existe d'autres produits naturels à faible impact écologique qui peuvent être utiles pour le nettoyage, mais si vous voulez faire simple pour commencer, ce trio vous suffira amplement.



Avec le vinaigre blanc et le savon noir, je fabrique mon nettoyant  multi-usages. Ce nettoyant va permettre de nettoyer les vitres, plans de travail (sauf marbre et pierre), éviers, céramiques, carrelages, émail, table de la cuisine, etc... Il est sans rinçage. Vous pulvérisez, vous essuyez avec un torchon et c'est tout.

La recette du Nettoyant multi-usages

Dans un contenant récupéré de 750ml, verser un bouchon de savon noir (12ml), 360 ml  de vinaigre blanc et autant d'eau. Vous pouvez ajouter une vingtaine de gouttes d'huile essentielle (orange douce par exemple). Bien agiter avant l'emploi.

Comme il contient du vinaigre, il ne peut pas être utilisé sur des surfaces calcaires comme la pierre, le marbre. Si vous avez des surfaces en pierre ou en marbre, alors, vous pouvez utiliser un peu de savon noir sur une éponge.



Concrètement, comment employons-nous ces produits chez nous?

La salle de bains
- paroi de douche vitrée : nous pulvérisons du vinaigre pur (un autre pulvérisateur récupéré contient du vinaigre pur) pour dissoudre les traces de calcaire sur la vitre.
- bac de douche, paroi de douche, baignoire, lavabo, plan de travail : nettoyant multi-usage ou un peu de savon noir sur une éponge.
- Toilettes : nettoyant multi-usage puis un quart de litre de vinaigre blanc dans le fond de la cuvette que l'on laisse agir quelques heures. Si nécessaire (cuvette entartrée), mettre un peu plus de vinaigre blanc et saupoudrer avec un verre de bicarbonate, laisser agir quelques heures. Le savon noir utilisé pur convient également bien pour nettoyer les toilettes.
- robinets : un vieux collant filé en nylon fait briller les robinets en quelques secondes, sans aucun produit !

La cuisine
- évier, plans de travail, table, plaque vitrocéramique, surfaces inox (façade micro-ondes ou four), etc... : nettoyant multi-usage. Si plaque très sale : savon noir + éponge, mais il faut rincer.
- four : vinaigre blanc à pulvériser, saupoudrer du bicarbonate de soude, brosser les parois pour répartir, laisser agir 1 heure, rincer à l'éponge.
- micro-ondes : un bol rempli pour moitié d'eau et pour moitié de vinaigre blanc à chauffer 10mn puissance maximum. Enlever le bol du micro-ondes, passer un coup d'éponge à l'intérieur, tout part tout seul.
- nettoyage du réfrigérateur : à l'éponge trempée dans du vinaigre blanc.

Le reste de la maison
- les vitres : nettoyant multi-usage.
- sols et choses un peu sales (la table du jardin à la fin de l’hiver par exemple) : savon noir dilué dans l'eau chaude.



Le budget
- vinaigre blanc 1 litre : 0,37€
- bicarbonate de soude 2,5 kg : 9,85€
- savon noir 1 litre : 4,69€

Hormis le vinaigre blanc qu'il faut racheter régulièrement, les autres produits durent très longtemps car on en utilise peu. Cela se révèle donc très économique.

Lancez-vous ! Votre santé en vaut bien la peine et vous dépenserez moins !

Du côté du Slow Ménage, nous avons aussi adopté :

La lessive écolo maison
Le détergent lave-vaisselle maison


14 commentaires:

  1. merci pour cet article, c'est facile, clair et très tentant !

    RépondreSupprimer
  2. bonjour et merci pour cet article passionnant, pour le savon noir vous conseillez de l'acheter où ??
    merci

    RépondreSupprimer
  3. merci, ça me donne envie de m'y mettre :)

    RépondreSupprimer
  4. Depuis peu je fabrique mes produits à base de bicarbonate et de vinaigre blanc et j' en suis enchantée. Merci pour vos conseils ils sont précieux !

    RépondreSupprimer
  5. Salut ! Je viens de faire la recette du nettoyant multi usage, et je reste perplexe devant la réaction savon noir/vinaigre... C'est normal tout les résidus blancs?
    Merci d'avance pour vos conseils

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est normal. il faut bien secouer : avec beaucoup d'énergie ! C'est un produit anti-sédentarité ! ;-)

      Supprimer
  6. Merci beaucoup pour cet article très intéressant. Pour ma part j'utilise une aspiration centralisée et c'est vraiment sympa !

    RépondreSupprimer
  7. le savon noir n'est autre que la bile de vache ! alors non merci !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe 2 sortes de savon noir différemment composées : le savon noir pour le bien-être (cosmétique) et le savon noir en tant que produit ménager. Hypoallergénique, le savon noir est en effet connu en tant que cosmétique naturel pour préparer la peau au gommage.Mais, on le retrouve aussi sous d'autres formes avec d'autres propriétés et usages : nettoyant, dégraissant, blanchissant, insecticide....
      Savon noir ménager : composé d'huile de lin et de glycérine, le savon noir pour la maison et le jardin existe en savon noir liquide ou de savon noir en pâte. Ce savon noir ménager est très concentré, inutile donc d'en utiliser beaucoup. Il faut toutefois penser à mettre des gants pour manipuler ce produit écolo.
      Savon noir pour le corps : recette ancestrale de beauté, le savon noir utilisé en cosmétiques est obtenu lui à partir d'un mélange d'huile et d'olives noires broyées et macérées dans du sel et de la potasse. Ce savon noir se présente sous la forme d'une pâte sombre et épaisse qui une fois mélangée avec de l'eau devient onctueuse.

      Supprimer
    2. Le savon dont vous parlez est le savon au fiel et non le savon noir

      Supprimer
  8. Bonjour, je viens d'essayer le mélange savon noir vinaigre blanc et comme dit dans les autres commentaires il y a pleins de dépôts blanc malgré avoir mélangé énergiquement....

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour j'aimerais essayer mais je me demande si il n'y a pas de gaspillage,car en fouillant plusieurs sites,j'ai trouvé que en mélangeant le vinaigre qui est un acide avec du savon qui est une base (tout comme la bicarbonate de soude est une base) ils s'annulent mutuellement... c'est le produit qui est en majorité qui fait son effet pour le nettoyage. Qu'en pensez-vous ?

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    Comment nettoyez-vous les meubles en bois ?

    RépondreSupprimer